en_US

Comment commencer à lire un roman de Albert Camus ?

Comment commencer à lire un roman de Albert Camus ?

Publié le 14 janvier, 2023 par dans Lire

5 couvertures de libre d'albert camus

Partager et témoigner, tels sont peut-être les maîtres-mots de l’idée que se faisait Camus de son rôle d’écrivain. Les romans appartiennent à différents cycles : l’absurde puis la révolte. Son roman l’Étranger qui témoigne de l’absurde est le troisième roman francophone le plus lu dans le monde. Vous devez donc découvrir l’œuvre d’Albert Camus. Je vous propose de découvrir les œuvres de façons chronologiques afin de mieux apprécier l’évolution de la réflexion de l’auteur. Oui, si Albert Camus écrit, c’est avant tout pour nous faire réfléchir.

Les noces (1938)

Albert Camus est né en Algérie en 1913. Il n’a que 23 ans lorsqu’il écrit Noces.

Dans ces essais, Albert Camus prend pleinement conscience de lui-même grâce à une communion intime avec la contemplation du monde. Il parle de son Algérie natale où rien d’autre ne compte que le moment présent. Noces nous raconte les noces de l’homme avec la nature. C’est un livre qui fourmille d’idées philosophiques et poétiques. Ce voyage nous emmène loin, nous oblige à faire des détours, à revenir sur nos pas, à suspendre le temps afin de savourer une idée.

Le mythe de Sisyphe (1942)

Selon Camus, la passion et la révolte sont les meilleures armes pour combattre l’absurdité de la vie. Pour échapper au tourment de sa propre finitude, à l’inutilité d’une vie, l’homme doit être habité d’un esprit tourné vers les relations humaines, épris de liberté dans la pleine conscience de ses pouvoirs et de ses limites. Dans cet essai, Camus introduit sa philosophie de l’absurde : la recherche en vain de sens de l’homme.

Il n’y a qu’un problème philosophique vraiment sérieux : c’est le suicide.

Albert Camus

L’étranger (1942)

Le personnage principal, une sorte d’anti-héros, est étranger au monde qui l’entoure. Ce roman met en œuvre l’absurde de la condition humaine. Le narrateur habite à Alger au début du XXᵉ siècle. À cette époque, Alger est encore un département français.

L’histoire est simple à première vue : c’est l’histoire d’un homme qui se rend à l’enterrement de sa mère, qui tombe amoureux et qui fait la rencontre de ses voisins. Mais détrompez-vous ! Le sujet, l’analyse du sujet est complexe. Cet homme est désabusé, cette absence de sentiment est montrée du doigt. Il va commettre l’irréparable. Je ne vous en dis pas plus ! Lors du procès, ce n’est pas le crime qui est pointé du doigt, mais c’est sa froideur apparente, son manque d’émotion et de regret.

La peste (1947)

La peste marque une évolution dans l’œuvre de Camus puisqu’il affirme la possibilité de résister à l’absurde de la condition humaine par la solidarité et l’action. Dans les années 1940, la peste se déclare à Oran. Les habitants vont traverser différentes phases :

  • la mise en quarantaine
  • les réactions passionnées
  • l’indifférence grandissante

Camus fait un rapprochement (sans le citer) de la peste à la guerre et la montée du nazisme. Dans son œuvre, l’auteur dépeint une communauté qui partage la même lutte, il démontre que les effets du « fléau » sur l’homme peuvent changer des mentalités, des sentiments et une vision du monde.

    La chute (1956)

    La particularité de ce roman tient au fait que l’homme qui se confesse est le seul à parler, durant tout l’ouvrage. Clamence, brillant avocat, a connu des heures glorieuses jusqu’à ce qu’il ne vienne pas en aide à une jeune femme qui se noie sous le pont de Paris. Dès lors, il entame sa chute. Cette culpabilité va réveiller sa conscience humaine… Clamence va commencer à être submergé par son passé qui deviendra de plus en plus insoutenable. C’est là, où il se pose en juge « pénitent », en s’accusant lui-même afin d’éviter le jugement des autres, mais également, et par reflet, pour accuser les autres.

    Pour aller plus loin

    C’est une belle liste pour commencer à lire Albert Camus. Vous pouvez accéder aux fiches de lecture pour Noces en rejoignant le club de lecture.

    Laisser un commentaire