en_US

Comment commencer à lire un roman de Annie Ernaux ?

Comment commencer à lire un roman de Annie Ernaux ?

Publié le 3 décembre, 2022 par dans Lire

L’écrivaine Annie Ernaux a reçu le prix Nobel de littérature en octobre 2022. C’est l’occasion pour chacun d’entre nous de découvrir ses meilleures œuvres. Annie Ernaux a écrit plus de 20 livres et a reçu une dizaine de distinctions dont le prix Renaudot en 1984 pour le roman La Place, le prix de la langue française en 2008 pour l’ensemble de son œuvre ou encore le prix Marguerite Yourcenar en 2017. À travers les romans d’Annie Ernaux vous allez vous plonger dans l’histoire de la société française au XXᵉ siècle.

La Place (1984)

Dans ce roman, Annie Ernaux explore le récit “vrai“, elle témoigne de la vie de son père. Plus que la vie de son père elle témoigne de la société normande du début du XXᵉ siècle. Elle plonge dans l’univers de ses parents, de ses grand-parents, le milieu agricole puis ouvrier et enfin le petit commerce que ses parents sont fiers de tenir et qui va leur permettre d’occuper une place dans la vie du village normand. Annie Ernaux nous raconte comment ce père, taiseux, a tout fait pour que sa fille reçoive une éducation et comment celle-ci a pu devenir une femme de lettres. Elle fait revivre cette catégorie de personnes à travers pleins d’expressions désuètes. C’est la mémoire d’une époque dépeint à travers la vie de son père, sans artifice. Vous pouvez trouver un exemplaire de La Place en cliquant ici.

Les années (2008)

Cette chronique de l’après-guerre évoque l’évolution de la société à travers le regard de l’auteur. Annie Ernaux nous remémore les morceaux de musique, les titres de livres ou encore les slogans publicitaires des années 40 aux années 2000. C’est un roman autobiographique, mais le livre n’est pas centrée sur l’auteur, au contraire, il est centré sur cette société qui évolue. L’auteur utilise la photographie comme catalyseur. “Elle ne juge pas, elle traverse les choses“. Un roman sociologique qui ne laisse pas indifférent. Lisez les années pour en apprendre plus.

Une femme (1988)

Dans ce bref récit, Annie Ernaux traite de la disparition de sa mère, cette situation unique où l’on perd celle qui nous a donné la vie. Ça ne se reproduira pas une seconde fois. Chaque mot est pesé. Annie Ernaux a mis 10 mois pour écrire ce récit de 100 pages. Retrouvez Une Femme en cliquant ici.

L’évènement (1999)

Dans ce roman, elle raconte l’avortement qu’elle a dû subir, bien avant la loi du 19 janvier 1975. Son « évènement » date de 1963, elle l’a porté en elle pendant plus de trente ans, jusqu’à l’écriture de ce livre. En 1963, elle est estimée, car elle est étudiante en Lettres. Elle se détache donc du milieu prolétaire de ses parents. Cependant, aux yeux des personnes, ce nouvel état de jeune fille enceinte va directement la ramener dans la condition sociale de ses parents. Elle reconstitue avec minutie les épisodes grâce à ses notes de l’époque et en ajoutant le recul pris jusqu’en 1999. Sur ce lien, vous trouverez un exemplaire de l’évènement.

Une femme gelée (1981)

Dans ce troisième roman publié en 1981, Annie Ernaux décrit autant de façon personnelle qu’universelle chaque perte de liberté de la femme qui doit rester à la maison pendant que le mari travaille. Annie Ernaux est née d’un modèle parental à contre-courant : sa mère l’a incité à faire des études pour trouver sa liberté, son père participait aux travaux ménagers et elle a fini par faire de brillantes études. Elle s’est mariée, mais a réalisé rapidement qu’elle s’était piégée elle-même et s’est éloignée de son idéal d’égalité homme-femme. L’écriture plate met une distance profitable à l’identification et à l’universalité de son témoignage. Retrouvez un exemplaire d’une femme gelée en cliquant ici.

Pour aller plus loin

C’est une belle liste pour commencer à lire Annie Ernaux. Vous pouvez accéder aux fiches de lecture pour Une femme en rejoignant le club de lecture.

Laisser un commentaire